Vente de terrain : faites-vous accompagner par un notaire

Achat appartement

Vous êtes propriétaire d’un terrain et vous souhaitez le vendre, en partie ou totalement. Que ce terrain soit isolé ou situé dans un lotissement, il est indispensable de faire appel à un notaire. Il est le seul autorisé à authentifier et officialiser la transaction. Dans le cas de la vente d’un terrain, passer par un notaire est également recommandé dans la mesure où il vous conseillera, notamment en ce qui concerne la fiscalité particulière liée à votre projet immobilier.

Fiscalité liée à la vente d’un terrain : les conseils du notaire

Plus-value immobilière, abattement, taxe forfaitaire sur les terrains nus devenus constructibles, taxe sur la cession de terrain… : la vente de terrain n’est pas aussi simple que ce que l’on pourrait croire. Dans un premier temps, le propriétaire doit s’assurer de la nature de ce terrain : est-il constructible ou non, s’agit-il d’un terrain isolé ou d’une parcelle dans un lotissement… ? Il est ensuite nécessaire de le borner précisément en s’associant les services d’un géomètre. Ces opérations visent à fournir les informations nécessaires à l’établissement du prix de vente du terrain. Le notaire peut vous aider à cette estimation. Il vous informera aussi des conditions fiscales à appliquer à ce type de transaction.

Transaction : il est indispensable de passer par un cabinet notarial

Comme pour une maison, un appartement ou tout autre bien immobilier, la vente d’un terrain doit se conclure entre les deux parties, acheteur et vendeur, devant un notaire. C’est obligatoire. Il se charge de rédiger les actes, de les conserver et de les authentifier. Il collecte aussi les différentes taxes afférentes à la transaction, les fameux frais de notaire dont doit s’acquitter l’acheteur. Si vous vendez un terrain, sachez que vous pouvez aussi mandater votre notaire pour trouver un acquéreur. Pensez à la loi pinel pour une réduction d'impôt lors d'un investissement immobilier.

ch be lu ca